ACCORDS METS & VINS

Voici quelques grands principes de l’harmonie entre les mets et les vins, ou comment choisir le vin idéal qui accompagnera un plat.
Bien des amateurs butent sur cet aspect de la gastronomie, anxieux à l’idée d’avoir à choisir le vin idéal qui accompagnera le plat préparé.

 

L’enjeu est important : un accord réussi est comme une escalade sans fin, où le vin rehausse les saveurs de la nourriture et semble lui-même meilleur après chaque bouchée.
En matière d’accord mets-vins, il n’y a pas d’absolu : la réussite repose sur l’expérience et surtout l’audace. Toutefois, il existe des règles de base qui permettent d’éviter de faire d’irrémédiables erreurs.

 

Un plat léger demande un vin léger

Un met aux saveurs plus relevées demande un vin plus savoureux

Un met corsé s’accorde avec un vin charpenté et très expressif

Un plat régional s’accorde de préférence avec un vin de la région

Voici également quelques grands principes qui vous donneront la plus belle harmonie entre vos mets et vos vins :

 

Entrées

Charcuterie : la richesse de la charcuterie s’accompagne parfaitement d’un vin rouge souple ou légèrement corsé.

Tartes salées : pour vos pizzas, quiches et autres, préférez la fraîcheur d’un Côtes de Provence, la pâte salée s’accordant merveilleusement avec des vins aériens.

Foie gras : mariez la texture doucereuse et la finesse du foie gras avec un vin liquoreux ou un moelleux.

 

Poissons

 Crustacés : accompagnez les saveurs iodées et grasses des crustacés par des vins blancs corsés, onctueux et d’une réelle richesse aromatique.

Sur les poissons, la règle qui conseille de servir un vin blanc reste d’actualité.

Pour les poissons d’eau douce, il est préférable de privilégier les vins blancs légers et fruités pour relever la douceur de la chair du poisson.

Si les poissons sont  préparés à la vapeur, au four ou à la poêle avec un peu de beurre, ils acceptent beaucoup de vins secs.

Si les poissons sont préparés en sauce, l’accord devient plus délicat, et le vin doit être plus corsé. N’hésitez pas également à tenter des accords innovants, par exemple avec des rosés.

 

Viandes rouges

 Pour toutes les viandes rouges, on penchera plutôt vers des vins rouges.

 Agneau : un rouge aussi puissant que l’arôme de la viande et bien charpenté est conseillé.

Bœuf : préférez un vin rouge aux tanins effacés pour les carpaccios et autres tartares.

Pour vos grillades, privilégiez un vin rouge puissant.

Gibier : prévoyez un vin très puissant et corsé pour tenir tête à la puissance de ces viandes.

 

Viandes blanches

 Lapin : le lapin présente une chair serrée et fine qu’il est recommandé de mettre en valeur

avec des vins rouges sans trop de tanins ou des vins blancs secs.

Veau / Porc : préférez  un vin rouge léger, pas trop charpenté, sans trop de tanins.

Volailles : elles s’accompagnent très bien d’un rosé sec ou d’un blanc un peu gras.

 

Fromages

 Fromages à pâte molle : les fromages à pâtes molles (camembert, livarot, munster…) s’accompagneront d’un vin rouge plutôt puissant.

Roquefort : préférez un vin doux ou un blanc liquoreux pour servir votre roquefort.

Chèvre : accompagnez le chèvre d’un vin blanc sec.

 

Desserts

 Pour un dessert très sucré ou chocolaté, évitez le champagne ou tout autre vin pétillant mais optez plutôt pour un  vin doux.

By | 2017-04-24T16:04:37+00:00 avril 24th, 2017|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment